mardi 2 février 2021

La fin des animaux en piste ? 😭

Face à des groupuscules d’associations animalistes réclamants l’interdiction des animaux sauvages dans les Cirques et tous les spectacles, la Ministre de la Transition écologique Barbara Pompili a présenté au Parlement ce 26 janvier un projet de loi qui vient d’être adopté en 1ere lecture par seulement 79 députés présents contre 2, le Parlement comprend 577 députés, une fois de plus les parlementaires étaient minoritaire dans l’hémicycle pour prendre une telle décision qui met en péril le monde du Cirque vivant actuellement une situation catastrophique en raison de l’arrêt de tous spectacles depuis plusieurs mois.

Le qualificatif « animaux sauvages » est très mal employé car tous les animaux qui sont en piste sont nés auprès de leurs maîtres et élevés par leurs maîtres avec amour.

Selon le souhait de ces pseudos animalistes les animaux pourraient être saisies et être remis dans des sanctuaires ou refuges. Des exemples montrent que la plupart des animaux retirés de leur univers de naissance comme ce fut le cas dans certains pays, dépérissent et souvent meurent.

Le Sénat doit trancher sur cet article de loi en projet mais la décision ne laisse augurer aucun retournement sur le vote parlementaire.

Ceux qui connaissent vraiment bien les animaux dans les cirques savent que l’on ne les maltraite pas, leur vie et plus riche et stimulante que dans des sanctuaires, nous devons nous révolter devant cette situation pour sauver le Cirque traditionnel.

Ce sont plus de dix millions de spectateurs par an en France qui vont au Cirque traditionnel, peu importe si ce sont des milliers d’emplois qui vont disparaître, des entreprises du spectacle qui vont être sacrifiées, le public n’a pas son mot à dire, circulez vous n’avez rien à voir le vote est fait !!!!!!!  Les minorités l’ont emportées ! 

La tradition circassienne vieille depuis plusieurs siècles est anéantie.

Tony FRANK